Dons
News

À Bessières, un refuge recueille les tortues abandonnées ou égarées

Pendant l’été, la fréquentation du Refuge des tortues ne désemplit pas. Situé à Bessières, en Haute-Garonne, l’association recueille des tortues trouvées dans la nature ou dont les propriétaires ne savent que faire. 650 reptiles, représentant une soixantaine d’espèces vivent sur le site.

« Entre les mois d’avril et de septembre, nous recueillons une vingtaine d’animaux par mois », estime Jérôme Maran, président de l’association. Ce dernier est régulièrement solicité par « des gens qui prennent leur retraite ou déménagent, et ne peuvent plus garder leur tortue. »

Ce mardi matin, un énième spécimen s’est ajouté à son cheptel : Argentine, une tortue Peluse de Schweigger âgée de 10 ans. Sa propriétaire, Charlène Cuguillère, doit déménager à La Réunion. Avant de partir, elle a veillé à trouver un lieu adapté à son reptile. « Je pense qu’elle sera plus heureuse ici, elle aura un plus grand bassin et vivra en groupe », sourit Charlène.

« S’occuper d’une tortue, c’est un engagement »

Ce passage au refuge l’a aussi éclairé sur les conditions de vie des tortues. « J’ai appris qu’Argentine pouvait vivre jusqu’à 50 ans », s’étonne la jeune femme. « Le public oublie que la durée de vie des tortues terrestres, voire de certaines tortues d’eau, peut aller jusqu’à cent ans. Ce n’est pas comme un hamster, s’occuper d’une tortue, c’est un vrai engagement ! », tient à rappeler Jérôme Maran.

Hormis l’accueil des tortues, le refuge vise aussi à sensibiliser les visiteurs sur la protection de la nature et de cet animal. « La plupart des espèces que nous recueillons sont exogènes. Il est formellement interdit de les relâcher dans la nature, parce qu’elles peuvent porter préjudice aux espèces endogènes, à savoir la tortue d’Hermann, la cistude d’Europe et l’émyde lépreuse. », souligne Jérôme Maran.

L’association organise régulièrement des journées portes ouvertes pour faire visiter le refuge et recueillir de nouveaux spécimens. Pour connaître les prochaines dates d’ouverture et/ou confier une tortue rendez-vous sur le site du refuge.

0 Comments

Laisser un commentaire