Dons

Récupération, soins

La prise en charge d’un spécimen, qu’elle soit temporaire ou définitive, s’effectue selon un protocole bien défini :

  • Bon de cession (temporaire ou définitif)
  • Attestation d’origineTORTUE-5 SENSIBLEbcdGgi2345080311
  • Originaux ou copies des factures et documents concernant le spécimen.

Bien sûr, en l’absence de document, la prise en charge des spécimens pourra se faire sur la base d’un bon de cession temporaire ou définitif.
cerfa-Attestation-cession-animaux-non-domestiques_14367_01

Récupération des tortues
Si vous souhaitez vous séparer de votre tortue ou si vous en trouvez une que vous ne souhaitez pas conserver, contacter l’association la plus proche de votre domicile : http://www.ffept.org/associations.php

ou votre mairie, ou la Direction Départementale de Protection des Populations DDPP (ex Services vétérinaires) de votre département.

16+

Surtout ne relâchez pas la tortue dans la nature !!

Vous risquez d’entrainer des contaminations, ou de provoquer la concurrence, sur des sites où les espèces ne devraient pas se rencontrer.
Les associations placent les spécimens qu’elles recueillent dans des établissements qui possèdent les autorisations et structures nécessaires.


Tortue trouvée ou abandonnée contacter :  contact@cepec-tortues.fr

ou  M. MORCILLO Capacitaire responsable du centre  06 30 33 60 20

67 Comments

  1. Sandrine

    Bonjour, lorsque j’avais 8 ans qqn se debarassais de ces deux tortues de florides, elles avaient déjà environ 8 ans + 24 ans que je les ai. Je cherche un centre d’accueil en alsace lorraine afin qu’elles finissent leurs vieux jours dans de meilleures conditions. Car je n’ ai malheureusement pas la place pour leur faire un bassin extérieur… Pouvez vous me contacter sur sandrine54200@hotmail

    1. vincent

      Bonjour Sandrine,
      vous pouvez contacter la DDPP (Direction Départementale de Protection des Populations) de votre département, c’est la nouvelle dénomination de la Direction Départementale de Services Vétérinaires, ils doivent pouvoir vous apporter une réponse “locale” car c’est ce service qui est chargé d’instruire les dossiers des personnes ou structures pouvant accueillir, récupérer les Trachemys.
      Vincent M.

    1. vincent

      Bonjour,
      A ma connaissance il n’existe pas de centre de récupération pour Trachemys dans votre département, je vous conseille de contacter la DDPP (Direction Départementale de Protection des Populations, ex Direction Départementale des Services Vétérinaires) car c’est ce service qui est chargé d’instruire les dossiers pour les demandes d’autorisation de détention de ces tortues. Il sont à même de vous proposer une solution locale. N’hésitez pas revenir vers nous si vous n’aviez pas de réponse.
      Cordialement
      Vincent Morcillo.

    1. vincent

      Bonjour,
      votre message sera visible partout le monde, je pense par contre qu’il faudrait au minimum préciser la localité ou vous vous situez afin que les éventuels intéressés puissent se manifester.
      En ce qui concerne le centre CEPEC, nous sommes à coté de Nîmes dans le Gard, nous pouvons récupérer votre spécimen.
      Voyez si c’est possible en fonction de votre lieu et de vos disponibilités pour nous l’apporter ou nous la faire parvenir.
      Cordialement,
      Vincent MORCILLO

  2. Fanny

    Bonjour, un ami à trouvé une tortue de terre sur la route. Près d un village. Elle est blessée. Il ne pouvait pas la laisser comme sa. Il me l’a donné mais ses plais sont profondent. Elle mange peu. J ai peur que chez un vétérinaire ils ne la piquent. Quesque je pourrais faire? Et puis je la garder après l avoir soignée ?

    1. vincent

      Bonjour,
      Dans un premier temps il faut la soigner, et l’identifier, car en fonction de l’espèce elle ne pourra être détenue que par une structure possédant les autorisations administratives.
      Ne sachant pas de quelle région vous nous contactez, l’idéal serait de nous fournir un peu plus de renseignements sur votre localisation et nous envoyer des photos de la tortue.
      Ensuite nous pourrons agir au plus vite dans l’intérêt de celle ci.
      N’hésitez pas à nous contacter,
      Cordialement,
      M Morcillo

    1. vincent

      Bonjour, à ma connaissance il n’existe pas de centre de récupération de tortues dans votre département région, je vous conseille de contacter la DDPP (Direction Départementale de Protection des Populations) car c’est ce service qui instruit les dossiers des autorisations des détentions délivrés aux particuliers, centres ou parcs. La DDPP de votre département doit vous proposer une solution “locale”.
      Cordialement,
      V. Morcillo

  3. Métaldi

    Bonjour, j’ai une petite tortue de Floride sa carapace mesure 3cm. Je l’ai acheté en Belgique et malheureusement je l’ai eu avec la carapace molle.. Bien-sûr j’ai fait un scandale mais je ne leur ai pas donner par per qu’il l’a jette à la poubelle ou la tue, pareille pour le vétérinaire j’y suis allér et elle m’a donner des vitamines mais elle a des chances de mourir mais je veux me battre jusqu’au bout pour la sauvé la elle ne va toujours pas bien :'( je sais plus quoi faire j’aime ma petite pepette s’il vous plaît aidez moi ! Je n’ai pas énormément de moyen je suis dépasser je veux tellement lui laisser une chance 🙁

    1. vincent

      Bonjour, c’est une “pathologie” que l’on rencontre souvent avec les juvéniles aquatiques et terrestres, malheureusement dans la plupart des cas pour des bébés, il est difficile de les sauver, surtout si comme vous le dites la carapace et partie ventrale sont très molles.
      Essayer de la maintenir dans un aqua-terrarium avec très peu d’eau pour éviter qu’elle ne s’affaiblisse, proposer lui de la nourriture varié (petits vers de terreau, petits cloportes, micro sticks, placer aussi une lampe UV B et un point chaud avec une lampe spot, afin qu’elle puisse se placer sous la chaleur.
      Je ne vous cache pas que ce sera la solution de la dernière chance, en espérant qu’elle reprenne des forces et de la vitalité..
      L’idéal serait de pouvoir la placer à un ensoleillement naturel, mais ce n’est pas trop la saison..
      Juste une précision, si vous habitez en France, c’est une espèce qui est soumise à autorisation de détention..
      Bine cordialement,
      Vincent Morcillo.

    1. vincent

      Bonjour,
      A ma connaissance il n’y a pas de centre dans les Bouches du Rhones, le plus proche sera nous à Uzès dans le Gard ou Vergèze à Nîmes..
      Si vous pouvez vous déplacer nous pouvons les accueillir..
      cdlt,
      M Morcillo.

  4. PLAISANT

    Bonjour,
    J’ai une tortue d’eau de Floride, qui va sur ses 26-27 ans, elle vit dans un aquarium l’hiver et une partie du printemps, l’eau est changé une fois par semaine, lorsque les beaux jours arrivent, elle passe l’été à l’extérieur dans un grand bac , région (59-62), je souhaiterais savoir, si elle peut être de temps en temps hors de l’eau. J’aurais bien aimé la placer pour qu’elle puisse finir sa vie, dans un plus grand espace et aussi me soulager, car bientôt 60 ans, j’ai de plus en plus de mal à porter l’aquarium pour le vider. Je suis à 1h30 de la Somme, y à t’il un refuge ? Dans le Nord-Pas de Calais, apparemment il n’y en à pas.
    Merci d’apporter une réponse à mes questions.
    Bien à vous.
    Elizabeth

    1. vincent

      Bonjour,

      je fais suivre votre message à monsieur Louchart (association Carapassion), qui se trouve lui aussi dans le “Nord” et qui est en train de créer un centre de récupération pour tortues de Floride.
      Si vous ne deviez pas avoir de réponse revenez vers moi.
      Cordialement,

      M Morcilo.

  5. Fanny

    Bonsoir,

    j’ai récupéré il y a 22 ans une tortue de Floride.

    Jusqu’ici je réussissais à lui offrir des conditions de vie acceptables. Petit vivarium l’hiver et petit bassin extérieur l’été (bac à sable d’enfant).

    Je pense qu’elle continue de grandir (diamètre de la carapace environ 30 cm), et cette année, à force de grimper dans son bassin extérieur, elle n’arrête pas de se retourner. J’ai peur qu’elle se noie.

    J’aimerais lui offrir de meilleures conditions de vie. Et lui permettre de vivre avec ses congénères. Savez-vous s’il existe des refuges adaptés en région parisienne? Si oui, à qui dois-je m’adresser? Suis-je certaine qu’on prendra bien soin d’elle?

    Cdlt,

    1. vincent

      Bonjour,

      A ma connaissance il n’y a pas de refuge en région Parisienne, il y en a un qui sera fonctionnel mais il se trouve en région “Nord” il est géré par l’association
      ETABLISSEMENT D’HÉBERGEMENT POUR TORTUES AQUATIQUES DELAISSEES, passez par l’association Carapassion (Carapassion.org) ensuite il y a le parc de la tête d’Or à Lyon, et 2 autres structures dans le Sud à
      coté de Nîmes.
      Les structures et refuges possèdent les installations et autorisations pour détenir ces espèces.
      Par la suite il faudra trouver le moyen d’acheminer votre tortue vers un des refuges.
      Prenez contact avec elles pour connaitre les modalité de prise en charge.
      Cordialement,
      M Morciullo

  6. Leroy

    Bonsoir

    Cher monsieur Morcillo

    J’habite en région parisienne, dans le Val d’Oise et il se trouve que j’ai trouvé dans la rue un petite tortue de Floride, sans doute abandonnée par quelqu’un.
    Le problème c’est que je ne sais pas du tout quoi faire et que je refuse de la relâcher dans la nature.
    Pourriez vous me conseiller ? Ou du moins me donner des adresses utiles vers lesquelles me tourner.

    Merci à vous.
    Cordialement,

    Lucile Leroy

    1. vincent

      Bonjour,
      je vous conseille de contacter la DDPP ((Direction Départementale de Protection des Populations, ex Dir. Dep. Des Services Vétérinaires) vous trouverez leurs coordonnées sur internet, c’est ce service qui délivre les autorisations pour les structures ou centre qui détiennent des Trachemys.
      Autrement comme centre de récupération il y a :
      le par de la tête d’Or à Lyon,
      le refuge des tortues à Bessières
      CEPEC (nous) à côté de Nîmes.
      Cordialement,
      Vincent M.

  7. Réda

    Bonjour, un ami a acheté une petite tortue lors de ses vacances au Maroc, il ne s’en occupait plus du tout, elle marchait à même le carrelage dans son appartement. Le coeur brisé, je l’ai récupéré. Je l’ai mise dans une grande caisse en bois avec eau et nourriture mais je suis conscient que je n’ai ni le savoir ni les moyens de bien m’en occuper sur le long terme.

    Un ami de mon père a un jardin, je sais qu’il ne lui fera jamais de mal et qu’il lui donnera à manger et à boire autant qu’elle en a besoin mais je pense qu’il n’ira pas plus loin (c’est un vieux monsieur).

    En dehors de la partie légale (je contacterai la DDPP pour leur demander ce qui doit être fait), pensez-vous qu’en attendant, lui donner sera une meilleur solution transitoire que la conserver dans la caisse chez moi dans mon balcon?

    Merci de votre réponse, la situation de ce petit être me chagrine beaucoup 🙁

    1. vincent

      Bonjour,
      Je pense que si vous contactez la DDPP vous risquez d’avoir une saisie de ce spécimen qui aux yeux de la loi, est arrivée sous forme de trafic en France, le plus simple serait de trouver une structure ou centre qui puisse la prendre, et faire le nécessaire pour cette tortue. Ne sachant pas de quelle region vous me contactez il m’est difficile de vous orienter.
      La détention de testudo Graeca (et de bien d’autres) nécessité d’avoir au préalable une autorisation de détention (AEA) délivrée par la DDPP, et d’obtenir un spécimen auprès d’une structure ou centre ou animalerie, afin d’avoir les documents nécéssaires qui garantissent de l’origine et donc une traçabilité de votre spécimen. il est quasi impossible de régulariser un spécimen provenant d’un “trafic”, ils sont le plus souvent placés dans des centres.
      N’hésitez pas à revenir vers moi pour plus de précisions.
      Cordialement ,
      Vincent M.

  8. Evelyne

    Bonjour,
    Je suis en Ile de France dans le 94 sur Villejuif, j’ai 2 tortues de Floride (je ne connais pas leur sexe) depuis 20 ans maintenant. Mes parents les a acheté quand javais 6-7 ans. Mon père s’en est occupé mais après son décès j’ai pris la relève.
    Je cherche à les replacer mais c’est difficile (j’ai appelé de nombreux associations sur Paris , mais apparemment c’est compliqué pour eux les tortues de Floride) je fais donc appel à vous si vous pouvez m’aider ? Les récupérer ou les replacer chez un particulier.

    Merci de votre réponse

    1. vincent

      Bonjour,
      je vous conseille de contacter la DDPP ((Direction Départementale de Protection des Populations, ex Dir. Dep. Des Services Vétérinaires) vous trouverez leurs coordonnées sur internet, c’est ce service qui délivre les autorisations pour les structures ou centre qui détiennent des Trachemys.
      Autrement comme centre de récupération il y a :
      le par de la tête d’Or à Lyon,
      le refuge des tortues à Bessières
      CEPEC (nous) à côté de Nîmes.
      Vous pouvez aussi nous les faire acheminer par un transporteur agréé comme France express, nous en réceptionnons souvent et cela se passe très bien.
      N’hésitez pas à me contacter par téléphone si vous souhaitez plus de renseignements.
      Cordialement,
      Vincent M.

  9. Rosas

    Marie-Claude

    Le 2 Aout 2016

    Bonjour

    J’habite dans les Alpes de Haute-Provence,j’ai deux tortues d’eau que je voudrais donner car ça deviens difficile de s’en occuper.Elles ont entre 20 et 25 ans et mesure environ 15cm (longueur de la carapace).J’aimerai savoir s’il y a un centre de récupération dans mon département ou aux alentours.Si ce n’est pas le cas, est-ce-que le votre les récupères, si oui comment doit on procéder.
    Dans l’attente de votre réponse et en vous remerciant.
    Cordialement.

    1. vincent

      Bonjour,
      A ma connaissance il n’existe pas de centre de récupération dans les alpes de hautes Provence, cependant pour en être certain il faudrait que vous contactiez la DDPP de votre département, vous trouverez les coordonnées sur Internet, car c’est ce service qui instruit les demandes d’autorisations de détention des tortues. Ils doivent “normalement” vous apporter une solution “locale”.
      Cependant si ce n’était pas le cas, nous pouvons les prendre au centre et il faudra soit nous les apporter soit les faire transporter par une société de transport; nous réceptionnons souvent des spécimens par France express, mais je sais que c’est dépendant du responsable de l’agence locale. dans tous les cas tous les spécimens que nous avons reçu sont arrivés dans de très bonnes conditions.
      N’hésitez pas à me contacter par téléphone si vous souhaitez plus de renseignements,
      Cordialement,
      M Morcillo

      1. Rosas

        Rosas
        5 Août 2016

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse.France Express ne fait pas ce genre de transport,donc j’aimerai savoir votre adresse exacte ainsi que vos jours et horaires d’ouverture et s’il faut prendre un rendez-vous pour vous les apportez.Je tiens aussi à vous informez que je ne connais pas l’espèce de mes tortues d’eau.En parallèle je me renseigne auprès de vétérinaire pour voir s’il y a une autre solution car votre centre est quand même loin.
        Dans l’attente de votre réponse et en vous remerçiant,
        Cordialement,

        1. vincent

          Bonjour,
          Pour venir il faut de préférence me contacter quelques jours avants (2 ou 3 ) afin que l’on puisse s’organiser, le centre n’étant pas ouvert au public, il n’y a pas d’horaires fixées.
          Pour les coordonnées je vous les communiquerai lors de notre entretien, nous sommes située entre Nîmes et Ales dans le Gard. (30)
          Si vous avez des difficultés pour identifier vos spécimens, envoyez moi des photos, je ferai de mon mieux pour déterminer l’espèce.
          Cordialement,
          Vincent M.

  10. Croissant

    Bonjour,
    Nous venons de récupérer une tortue Pelomedusa de 15 cm. Nous ne connaissions rien dans ce domaine. Nous nous sommes renseigné et sommes rendu compte que la tortue n’était pas forcément bien traitée lorsque nous l’avons récupéré (petit aquarium, pas de plage, pas de lampe pour chauffer, de la nourriture en gellule etc…). Pour qu’elle vive bien, il faudrait investir une certaine somme (gros aquarium etc…). Et prendre du temps pour s’en occuper, ce que nous n’avons pas. Nous préférons qu’elle soit dans un environnement plus favorable pour qu’elle se sente bien.
    Savez-vous où nous pouvons la donner ?
    Cordialement,
    A.Croissant

    1. vincent

      Bonjour,
      Pour vous orienter il faudrait, à minima, que je sache de quelle commune vous me contactez ? En fonction je vous orienterai soit vers une association, centre ou service administratif qui pourra vous apporter une solution “locale”.
      Cordialement,
      Vincent M.

  11. Chahrazad Djidel

    Bonsoir
    Je habite Montpellier dans le Hérault et il y a 10 ans mon garçon est revenu à la maison avec une tortue de terre donnée par un jeune voisin.
    La seul chose que nous savons c’est qu elle aurait été apportée clandestinement d Algérie.
    Elle a bien grandi depuis car je m’en suis bien occupé mais est ce parfait pour elle. Elle s appelle marie rose et j y tiens beaucoup et souhaite qu elle vive le plus longtemps possible.
    Pourriez vous M indiquer un refuge sérieux qui saura la prendre en charge comme il se doit.

    Cordialement

    1. vincent

      Bonjour,
      En effet c’est une tortue qui est soumise à autorisation de détention et qui nécessite un “environnement optimal” pour vivre dans de bonnes conditions.
      Les centres pouvant accueillir votre spécimen sont :
      Tortues Passion à Vergèze (30)
      Refuge des tortues à Bessières (31)
      CEPEC (nous à Uzès 30)
      Il vous suffit de rentrer ne contact avec l’un d’eux et de fixer un rendez vous pour la prise en charge de votre tortue.
      Cordialement,
      M Morcillo

  12. Benhaddouche

    Bonsoir,
    J’habite en Haute-Normandie et mon compagnon a sauvé une tortue qui était sur la route. Cette pauvre bête a sûrement été abandonnée. C’est une tortue d’eau de Floride. Nous aimerions savoir s’il y a une association qui s’occupe de ces tortues aux alentours de notre lieu d’habitation pour qu’elle puisse vivre des jours heureux !

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    M.Benhaddouche

    1. vincent

      Bonjour,
      je vous conseille de contacter la DDPP ((Direction Départementale de Protection des Populations, ex Dir. Dep. Des Services Vétérinaires) vous trouverez leurs coordonnées sur internet, c’est ce service qui délivre les autorisations pour les structures ou centres qui détiennent des Trachemys (tortues de Florides).
      La DDPP de votre département doit vous propose’r une solution “locale” var c’est ce service qui instruit les dossiers pour les autorisations de détention des tortues.
      Autrement comme centre de récupération il y a :
      le Parc de la tête d’Or à Lyon,
      le refuge des tortues à Bessières
      CEPEC (nous) à côté de Nîmes.
      N’hésitez pas à me contacter par téléphone si vous souhaitez plus de renseignements.
      Cordialement,
      Vincent M.

  13. eric

    Bonjour on ma donner une tortue d’eau je ne connais pas l’espèce , je cherche une personne qui pourrait l’accueillir dans un bassin adapter car en entendent elle est dans une petite baignoire d’enfant , la tortue mesure facile 20 cm , j’habite a calais , merci

    1. vincent

      Bonjour,

      il existe dans la région “Nord” 59 une association Carapassion ( http://carapassion.org/ ), qui vient ou va “ouvrir” une centre pour le prise en charge des tortues aquatiques, c’est :

      Déclaration à la sous-préfecture de Calais.

      ETABLISSEMENT D’HEBERGEMENT POUR TORTUES AQUATIQUES DELAISSEES.
      Objet : recueil et entretien de tortues abandonnées dans le respect de leur mode de vie ; prévention et
      formation des propriétaires de tortues et du public ; vente de produits et services en relation avec son objet
      social.
      Siège social : 160, rue du premier banc, 62340 Guînes.
      Date de la déclaration : 4 mars 2016

      Je vous engage à vous rapprocher de cette structure”plus locale’ car nous sommes situé dans le Sud à coté de Nîmes, hormis si vous avez un parent, des amis ou proches qui effectuent le trajet et veuillent bien transporter la tortue.
      Cordialement,
      Vincent.

    1. vincent

      Bonjour,

      A ma connaissance il n’en existe pas en gironde, le plus proche serait celui de Bessières (Association Refuge Tortues).
      Vous pouvez aussi nous la faire apporter par un parent ou proche mais nous sommes situés dans le Gard à coté de Nîmes.
      En dernier recours il y a la DDPP direction départementale de protection des populations, c’est ce service qui instruit les autorisations pour les structures associations ou particuliers qui peuvent accueillir ces tortues.
      N’hésitez pas a revenir vers moi si vous souhaitez plus de renseignements,
      Cdlt
      M Morcillo

    1. vincent

      Bonjour,

      A ma connaissance il n’en existe pas dans la Marne,
      Je vous encourage à contacter la DDPP direction départementale de protection des populations, c’est ce service qui instruit les autorisations pour les structures associations ou particuliers qui peuvent accueillir ces tortues.
      Vous pouvez aussi nous la faire apporter par un parent ou proche mais nous sommes situés dans le Gard à coté de Nîmes.
      N’hésitez pas a revenir vers moi si vous souhaitez plus de renseignements,
      Cdlt
      M Morcillo

    1. vincent

      Bonjour,

      je n’ai connaissance de terminologie ou nom “spécifique” pour une appellation concernant un élevages de tortues, le contexte et surtout d’ordre réglementaire car il précise les autorisations qu’il faut avoir en fonction de l’espèce que vous détenez.
      Un “visiteur web” aura peut être la réponse, à suivre..
      Vincent M.

  14. PRUNIER

    Bonjour
    J’ai deux magnifiques tortues de Floride dont je dois me séparer.
    Elles ont une douzaine d’années, font environ 30 cm et pèse 1,5 kg.
    Elles sont chouchoutées depuis leur naissance et j’aimerai qu’il en soit ainsi dans une nouvelle demeure.
    J’habite du côté de Cherbourg.
    A qui puis je les confier en toute quiétude ?
    Merci pour votre aide.
    Isabelle

    1. vincent

      Bonjour Isabelle,

      A ma connaissance il n’en existe pas aux alentours de Cherbourg,
      Je vous encourage à contacter la DDPP Direction Départementale de Protection des Populations, c’est ce service qui instruit les autorisations pour les structures associations ou particuliers qui peuvent accueillir ces tortues.
      Je comprends tous à fait votre volonté de vouloir confier vos spécimens à un organisme qui assurera les meilleures conditions pour vos tortues, mais il n’existe pas beaucoup de structures qui puissent les accueillir..
      Il faut parfois les transporter ou faire acheminer vers celles qui existent.
      Vous pouvez aussi nous la faire apporter par un parent ou proche mais nous sommes situés dans le Gard à coté de Nîmes.
      N’hésitez pas a revenir vers moi si vous souhaitez plus de renseignements,
      Cdlt
      M Morcillo

  15. Marie

    Bonjour nous avons reçu un peu contre notre volonté (cadeau) une Trachemys scripta troostii (il me semble que c’est le nom exacte) il y a 4 ou 5 ans. Celle ci est devenue très grosse et superbe. Nous l’aimons de tout coeur et nous nous occupons d’elle avec amour mais nous trouvons que ce n’est pas une vie pour un si bel animal que de vivre dans un aquarium. Je voudrais savoir s’il y a des centre en Belgique ou bien dans le nord de la France où elle pourrait vivre pleinement épanouie.
    D’avance merci.

    1. vincent

      Bonjour Marie,
      Je ne connais pas de structures ou centre se trouvant en Belgique, par contre il y a EHTAD sieg social 160, rue du premier banc, 62340 Guînes, qui est uns structure nouvellement crée dans cette région.
      Si ce n’est pas possible pour EHTAD, de récuperer votre spécimen, je vous encourage à contacter la DDPP Direction Départementale de Protection des Populations (de votre département) , c’est ce service qui instruit les autorisations pour les structures associations ou particuliers qui peuvent accueillir ces tortues.
      Je comprends tous à fait votre volonté de vouloir confier vos spécimens à un organisme qui assurera les meilleures conditions pour vos tortues, mais il n’existe pas beaucoup de structures qui puissent les accueillir..
      Il faut parfois les transporter ou faire acheminer vers celles qui existent.
      Vous pouvez aussi nous la faire apporter par un parent ou proche mais nous sommes situés dans le Gard à coté de Nîmes.
      N’hésitez pas a revenir vers moi si vous souhaitez plus de renseignements,
      Cdlt
      M Morcillo

  16. matthieu L.

    Bonjour,
    Suite à un changement de mode de vie, nous sommes contraints de nous séparer de nos deux Pelomedusa (4 ans ). Habitant Lyon, connaitriez-vous un centre susceptible des les accueillir, sachant qu’il est possible pour moi de faire un peu de route pour leur garantir un futur heureux?
    Cdt

  17. Emma

    Bonjour,

    Je souhaiterai savoir si vous procédez à des réintroductions de tortues dans la nature ?
    J’ai eu chez moi cet été un certain nombre de naissances in natura, les tortues sont en liberté dans le jardin, mais je ne pourrai pas les garder, et je ne souhaite pas les confier à n’importe qui. J’aurai aimé pouvoir leur rendre la liberté mais ne souhaite pas le faire seule sans savoir à quel endroit, comment, quand, par rapport à la cohabitation des espèces, aux risques de contaminations, aux dangers pour elles etc.
    Pouvez-vous m’aider ?
    J’ai d’ores et déjà séparé le couple afin de ne plus avoir de naissances, mais malheureusement je sais qu’il y en aura pendant trois ou quatre ans encore…

    Je vous remercie par avance pour votre réponse.
    Cdt,
    Emma

    1. vincent

      Bonjour Emma,
      la réintroduction dans la nature s’effectue selon un programme bien définit par le CNPN (Comité National de Protection de la Nature) bien souvent associé à un CEN (Conservation des Espaces Naturels).
      Il y a tout une études et identifications des partenaires et spécimens “utilisés” pour ces programmes, et bien souvent des analyses génétiques sont effectuées auprès des géniteurs.
      L’autre point, plus réglementaire, je ne sais pas si vous avez une autorisation de détention (AEA ou CDC) si ce n’est pas le cas, cela risque de compliquer grandement le process..
      Comme vous le précisez, il faut éviter les “contaminations” induites par les spécimens captifs et aussi s’affranchir des risques de “contamination” génétique..
      Une solution, mais rien n’est absolument certain, serait de placer vos juvéniles dans une structures déclarées,qui pourra, après mise en place d’un PNA (Plan National d’Actions), peut être “intégrer” vous spécimens pour des analyses génétiques, pour correspondre au cahier des charges d’un tel projet..
      Je ne vous parle pas du facteur temps, qui “alourdit le déroulement, parfois plusieurs années avant d’avoir le feu vert….
      J’ai essayé d’être le plus “simple” possible pour vous donner le maximum d’informations.
      N’hésitez pas à me contacter par téléphone si vous souhaitez plus de précisions,
      Cordialement,
      Vincent M.

      1. Emma

        Merci Vincent pour votre réponse rapide et très complète! Je me doutais que ce serait quelque chose de compliqué.
        Je vais vous téléphoner prochainement pour qu’on puisse en discuter de vive voix et recueillir vos conseils face à cette situation qui devient problématique chez moi pour leur bien-être…
        Merci encore!
        Emma

  18. carregari

    Bonsoir,
    Ma soeur est décédé et elle avait deux tortues d’eau âgées d’une vingtaine d’années mes parents les ont récupérés mon papa vient lui aussi de décédé et maman ne peut plus s’en occuper, elles vivent dans des conditions propres mais loin d’ être idéal en appartement l’hiver dans un grand bac en plastique et dans le même bac aux beaux jours à l’exterieur. Nous y tenons beaucoup et nous aimerions leur offrir une meilleure vie. Nous sommes dans le 92. Merci de l’aide que vous pourrez nous accorder.
    Nathalie

    1. vincent

      Bonjour,
      Ne connaissant pas de structures ou centres dans votre région, je pense que le plus simple serait de contacter la DDPP de votre département (Direction Départementale de Protection des Populations -coordonnées via Internet) car c’est ce service qui instruit les structures ou centres possédant les autorisations et installations pour accueillir ces spécimens.
      Ce service est en mesure de vous proposer une solution “plus locale”….

      Nous pouvons la récupérer, mais le centre se trouve dans le Gard à coté de Nîmes – Uzès … et dans ce cas il faudra trouver un moyen de nous les faire parvenir..
      Nous avons une convention avec le transporteur France Express, qui peut effectuer le colisage, il faut prévoir environ 80 / 90 € de transport.
      C’est une compagnie qui est habilitée à effectuer le transport d’animaux vivants. Les spécimens arrivent au centre le lendemain en milieu de journée.
      N’ hésitez pas à revenir vers moi pour plus de renseignements,
      Cordialement,

      M Morcillo V.

  19. Boudoux

    Bonjour je suis tombée par hasard sur votre site car je voudrais faire partie d’une association pour tortue d’eau. Je possède 6 grosses tortues de Floride. Deux d’entre elle ont 15 ans. Je leur ai fait un grand bassin avec île de repos pour elle. L’hiver elles ont rentrer dans un bassin intérieur. J’ai également une tortue terrestre avec facture pour elle. Par contre pour mes tortues de Floride j’ai appris que je devait détenir un certificat et j’aimerais le passer car pour rien au monde je me séparerais de mes tortues. Merci de votre réponse.

    Cordialement,

    Mme Boudoux

    1. vincent

      Bonsoir Madame Boudoux,
      Comme vous le précisez, pour détenir des tortues de Floride ou Trachemys, il faut avoir le certificat de capacité ainsi qu’une ouverture d’établissement d’élevage. Je ne vous cache pas que ce n’est pas une “étape” facile. Il faut vous rapprocher de la DDPP de votre département et expliquer votre souhait pour effectuer cette démarche puis, déposer un dossier en vue de certificat de capacité pour vos Trachemys.
      Le fait d’adhérer à une association vous permettra d’avoir les stages et autres attestations qu’il vous faudra, peut être, pour constituer votre dossier.
      Si pour la tortue de terre vous aves les “papiers” c’est déjà un souci de moins, j’espère que ce n’est pas une espèce soumise à autorisation de détention, autrement, il faudra aussi penser à déposer votre dossier en conséquence.
      Sachez que le “législateur” n’est pas tenu de régulariser vos spécimens et qu’il peut y avoir une saisie administrative. Tous dépendra du contact que vous aurez avec l’agent instructeur de la DDPP de votre département.
      Voila quelques éléments pour vous orienter, je vous conseille de contacter la DDPP avant de faire quoi que ce soit, cela vous permettra d’avoir la “température” de votre interlocuteur et des perspectives qu’il voudra bien donner à votre dossier.
      Bonne continuation,
      Vincent M.

  20. Boudoux

    D’accord oui très compliqué mais je veux être en règle. Merci pour vos conseils et votre réponse. Et connaissez-vous une association dans le 62 vers qui je peux me tourner.

    Mme Boudoux

    1. vincent

      Bonjour,

      dans votre “région” il n’y a que Carapassion et ATC (Amis des Tortues du Centre) les 2 associations que je connaisse..
      C’est n’est pas le plus proche de votre département, mais je n’en connais pas d’autres..
      Cdlt
      Vincent M.

Laisser un commentaire