Dons
News

Antibes : des tortues nées en captivité découvrent la mer

Antibes : des tortues nées en captivité découvrent la mer

bingo casino no deposit bonus D’imposantes tortues marines à quelques mètres d’une plage publique, ça n’arrive pas tous les jours ! C’est pourtant le cas, depuis peu, dans le décor de carte postale du cap d’Antibes (Alpes-Maritimes). Avec l’accord de la mairie, la Fondation Marineland a réintroduit provisoirement trois spécimens caouannes d’environ 45 kg au milieu d’une crique de l’ancien port Mallet.

uptown pokies no deposit bonus Adler

ignobly nvg poker L’objectif ? Tenter de déterminer si ces bestioles, nées en 2011 et qui n’ont connu jusqu’à présent que la vie en bassin, sont « susceptibles de s’acclimater au milieu naturel », explique Mylène Muller, déléguée générale de la Fondation Marineland. Car l’espèce la plus commune de la Méditerranée, appelée aussi Caretta caretta, est menacée de disparition.
Protégées la nuit par des agents de sécurité
Jusqu’à la fin du mois d’octobre, les faits et gestes des précieux cobayes sont donc sous étroite surveillance. Une équipe de spécialistes se relaie toute la journée afin de noter, s’ils chassent, nagent… Pour éviter que les bêtes fuguent, le site, accessible aux visiteurs, a été clos avec une digue de bouées.
« Les résultats de l’expérience seront transmis à des scientifiques du CNRS et du Muséum d’histoire naturelle de Paris. Ils valideront ou pas la possibilité de réintroduire des spécimens nés en captivité », indique la représentante de la Fondation. En attendant, les trois tortues stars, protégées la nuit par des agents de sécurité privés, peuvent profiter d’une vue imprenable sur les fonds marins de la baie de Cannes. Ça change des aquariums !

https://mangopubli.com/34123-gabapentin-cost-cvs-35511/