Dons
News

Chevigny-Saint-Sauveur : sa tortue fugue, elle fixe un médaillon à sa carapace

Chevigny-Saint-Sauveur : sa tortue fugue, elle fixe un médaillon à sa carapace

Yvonne Pelletier prend soin de Caroline, 50 ans, depuis quarante-deux années. Mais cette jeune fille, dont l’espérance de vie est de 100 ans, est une fugueuse. Ce qui a obligé sa propriétaire à trouver une solution.

Caroline, 2 kilos, affiche un tour de taille de 42 centimètres pour une longueur de carapace de 26 centimes. Elle vit avenue de l’Égalité, à Chevigny-Saint-Sauveur, dans une résidence emplit de trèfles, son péché mignon.

« Caroline a été offerte à ma belle-sœur par son époux en 1973 », indique Yvonne Pelletier, propriétaire de l’animal. « Ma belle-sœur s’appelant Caroline, la tortue a alors été nommée de la même façon (rires). » Mais après une chute du troisième étage, « nous l’avons adoptée contre bons soins », explique Yvonne. C’était il y a quarante-deux ans. La tortue, qui bénéficie aujourd’hui d’un enclos privatisé avec deux maisons, vient de fêter ses cinquante ans. Malgré tout, elle aime la liberté… « Quand elle veut aller se promener dans le grand jardin, elle se dresse sur son petit muret et me regarde avec insistance. Parfois, elle glisse et se retrouve carapace à l’envers ; il faut la surveiller régulièrement. « Elle a même déjà fugué. Nous avions placardé des affiches chez les commerçants de Chevigny. Et on nous avait ramené une tortue, mais ce n’était pas elle… » Finalement, Caroline écumait le jardin d’un voisin. De fugue en fugue, il a fallu faire attention. « Nous avons accroché un médaillon à sa carapace avec son prénom et son numéro de téléphone. Ainsi qu’une tige fluorescente pour la repérer plus rapidement. »

https://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2018/09/29/sa-tortue-fugue-elle-fixe-un-medaillon-a-sa-carapace