Dons
News

Des collégiens lancent une campagne de protection des tortues marines

Des collégiens lancent une campagne de protection des tortues marines
LA 5E2 DU COLLÈGE MONT DES ACCORDS A CRÉÉ DES AFFICHES POUR SENSIBILISER LA POPULATION À LA PROTECTION DES TORTUES MARINES.

« Arrêtez de polluer notre île ». C’est le message principal qu’ont fait passer les élèves de la 5e 2 du collège Mont des Accords qui présentaient jeudi 30 mars leur campagne de protection des tortues marines à Saint-Martin.

Dans le cadre des EPI (Enseignements pratiques interdisciplinaires), leur professeur d’anglais Lucile Maaroufi, également référent EDD au sein de l’établissement avait sollicité Julien Chalifour, responsable du pôle Missions et suivis scientifiques de la Réserve naturelle pour accompagner ce projet. « Il nous avait proposé de mener une action en octobre pour les 25 ans de la protection des tortues marines mais après réflexion j’ai décidé de faire un travail dessus tout au long de l’année scolaire » explique l’enseignante. C’est ainsi qu’est né le projet « Let’s Protect Sea Turtles in Saint Martin, Sur le Sentier des Tortues Marines ».

Grâce à leurs recherches et aux interventions de Julien Chalifour depuis le mois d’octobre, les élèves ont réalisé en groupes plusieurs affiches numériques afin de sensibiliser le public aux problématiques rencontrées par ces reptiles. La pollution semble être le thème qui a le plus retenu leur attention, parce qu’elle menace la survie des tortues. Ils ont ainsi inventé plusieurs slogans tels que : « le verbe polluer ne devrait se conjuguer qu’à la forme négative » ou « vos déchets nous coûtent la vie ». Durant leur présentation, certains, à l’approche de Pâques, ont demandé à la population de nettoyer les plages après les festivités.

En plus de ces affiches, un groupe a effectué un micro-trottoir vidéo en interrogeant les passants et les commerçants sur le front de mer. A leur grande surprise, les élèves ont constaté que la plupart des personnes interrogées répondaient au hasard à des questions qu’eux considèrent pourtant comme évidentes. « On croit tous savoir des choses sur les tortues mais on ne connaît finalement pas grand chose d’elles comme par exemple le fait que beaucoup de plages de Saint-Martin sont des lieux de ponte » commente Lucile Maaroufi avant d’affirmer que ses élèves qui ont été très assidus sur le projet sont désormais « assez calés sur le sujet ».

S’ils ont pour la plupart grandi sur l’île, rares sont les élèves de cette classe qui en ont déjà observ é. Charles Gershom, un des élèves de la classe confie avoir essayé d’en voir à plusieurs reprises sans jamais y parvenir. Il retient de ce projet que « les tortues marines sont très anciennes. Il faut les protéger car elles sont fragiles, jolies et importantes pour la mer ». Pena Franchesca Martinez, également en 5e 2 fait par ailleurs partie de la brigade verte de son collège : « je voulais les aider parce qu’elles risquent de disparaître » explique-t-elle. Et d’ajouter : « je n’aurais pas aimé faire partie des gens qui les chassent ». Comme l’ont tragiquement confirmé des photos qui ont circulé sur les réseaux sociaux il y a quelques semaines et qui montraient une tortue blessée par une flèche de harpon à Grandes Cayes, les tortues marines, pourtant protégées, sont encore chassées.

En matière de protection de l’environnement, sensibiliser les enfants s’avère souvent plus efficace que de s’adresser aux adultes. « En général les enfants sont plus ouverts et vont relayer le message à leur famille » avance Julien Chalifour qui a par ailleurs annoncé aux enfants que la Réserve allait diffuser leurs affiches sur son site et sa page Facebook.

affiche_verbe_polluer.jpg

affiche_easter_beaches.jpgaffiche_plage_propres1.jpg