Dons
News

Gennevilliers : ce collectionneur possède près de 36 000… tortues

Gennevilliers : ce collectionneur possède près de 36 000… tortues

Elles sont partout. Dans l’appartement de Roger Facy, la tortue est reine. A 68 ans, l’ancien directeur de l’office HLM de Gennevilliers est un cheloniophile : il est à la tête de l’une des plus importantes collections de tortures de France. Ce 31 décembre 2015, Roger Facy en avait très précisément 35 753…

Gennevillois depuis 1972, il a intégré l’office HLM en 1980 pour le quitter en 2006 après en avoir été le directeur durant 20 ans. Pendant tout ce temps, il a inlassablement cultivé son jardin secret. « Je suis venu aux tortues par hasard, raconte-t-il. Je ne suis pas fan de la bestiole et ne lui voue pas un culte. Dans les années 1970, une copine m’en a offert une en obsidienne. Elle est restée longtemps seule et puis j’en ai acheté une autre et une autre et un jour j’en avais 100-150… » Ce jour-là, Roger Facy décide de leur faire de la place et de pousser les meubles.

«Je pense frôler les records»
En 1994, la barre des 500 est franchie. Il commence alors à les numéroter. Il les pèse, les mesure, les décrit et reporte tout dans une base de données sur le Net. La somme d’informations est colossale. A 1500, il commence à les photographier et au passage de l’an 2000, il en possède 5 000 de tous matériaux, tous supports, toutes origines, toutes formes… La rencontre avec un collectionneur de timbres et l’initiation à la philatélie lui ouvrent des perspectives infinies.

« J’ai 3 818 timbres, 1 375 télécartes, 300 magnets, 22 tortues sur des capsules de bières, des peluches, de vraies carapaces, des porte-clés, des muselets de champagne… », détaille-t-il.

« Cela a pris des proportions folles avec les recherches sur Internet », commente l’épouse de Roger Facy. « J’y passe pas mal de temps, reconnaît l’expert. Depuis dix ans, je cherche les représentations des tortues dans l’art : les tableaux, les sculptures, etc. Dans le monde 900 monuments comptent une tortue ! » Aujourd’hui, son objectif est de partager sa passion à travers un livre ou une exposition. « On en est encore au stade de projet, nuance-t-il. En attendant, je continue à accroître ma collection. Honnêtement je pense frôler les records… »