Dons
News

Honduras : 30.000 tortues marines gagnent la mer sous la protection d’écologistes

Honduras : 30.000 tortues marines gagnent la mer sous la protection d’écologistes

perry barbary coast inexactly Tegucigalpa (AFP) – Quelque 30.000 tortues olivâtres nées sous la protection de défenseurs de l’environnement ont gagné la mer jeudi sur la côte Pacifique du Honduras.
12769985-honduras-30-000-tortues-marines-gagnent-la-mer-sous-la-protection-d-ecologistes

slot games that pay cash Une tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea) nage dans les eaux d’Aquila, sur la côte pacifique de l’Etat de Michoacan, au Mexique, le 13 octobre 2013 (c) Afp

https://litalien.fr/758-dfr74332-modele-de-lettre-pour-repondre-a-une-annonce-de-rencontre.html « Nous avons libéré 29.888 tortues des 41.027 oeufs déposés par 490 tortues qui sont parvenues à pondre dans quatre refuges » du département de Choluteca, à environ 130 kilomètres au sud de Tegucigalpa, a indiqué à l’AFP Luis Turcios, directeur du Projet de conservation des écosystèmes du golfe de Fonseca (Progolfo).

http://clubsubway.com.br/1590-dpt59432-ana-carolina-namoro-preta-gil.html Des membres de Progolfo, du ministère des Ressources naturelles et de l’environnement ainsi que d’entreprises privées ont participé jeudi, comme tous les ans, à cette opération d’ouverture des nids et d’accompagnement jusqu’à la mer de milliers de petits pour les protéger d’attaques de prédateurs.

Novyy Urengoy gay daddy boy musical wiki Les tortues étaient venues déposer leurs oeufs il y a 45 jours, et des défenseurs de l’environnement les ont surveillés jusqu’à leur éclosion afin d’éviter qu’ils ne soient pillés pour être consommés – la croyance publique leur accorde des vertus aphrodisiaques – ou attaqués par d’autres animaux.

Netherlands ivermectin for dogs side effects Cette année, « il y a eu une mortalité de 23%, due à des facteurs climatiques, une chute de température du sous-sol », a déploré M. Turcios.

En 2013, 42.614 tortues avaient gagné la mer.

M. Turcios a souligné que grâce à ce programme initié il y a 20 ans, qui prévoit notamment la surveillance des nids 24 heures sur 24 durant leur incubation dans le sable, « la survie de cette espèce de tortue marine a été garantie ».