Dons
News

L’école élève des tortues

L’école élève des tortues

Onze reptiles à carapace, dont certains âgés de plus de 30 ans peuplent le patio de l’école Lacore.

  • L’école élève des tortues
    Maryse et Pitter ne sont pas seuls dans le patio réaménagé de l’école Suzanne-Lacore : les tortues séjournent paisiblement au fond du bassin.© PHOTO 

    PHOTOS EMILIE BOUILHAC
  • L’école élève des tortues
    Les plus grosses tortues sont âgées de plus de 30 ans
  • Maryse et Pitter ne sont pas seuls dans le patio réaménagé de l’école Suzanne-Lacore : les tortues séjournent paisiblement au fond du bassin.© PHOTO 

    PHOTOS EMILIE BOUILHAC
Ce sont les plus vieilles élèves de l’école Suzanne-Lacore, elles peuplent son patio depuis plus de trente ans pour certaines et marchent à quatre pattes avec une carapace sur le dos ! Isabelle Cady, l’ancienne directrice de l’école, avait installé quelques tortues d’élevage dans cet espace fermé mais à ciel ouvert. Petit à petit des personnes voulant se séparer de leur petit reptile devenu gros ont également fait grossir les rangs des pensionnaires. Aujourd’hui, ils sont au nombre de onze.Depuis le départ en retraite de la directrice, ce sont exclusivement les dames de services qui s’en occupent. En particulier Maryse, la cuisinière, qui s’est prise d’affection pour ses bêtes à sang froid et qui a tiré la sonnette d’alarme sur leurs conditions de vie peu adaptées à leur métabolisme. A présent, l’espace dans lequel les tortues évoluent a été réaménagé. La municipalité a entendu l’appel des tortues.

starlix tablet Ponte d’œufs

metformin out of pocket cost «Il se trouve justement que nous avions au sein du Conseil municipal un passionné de tortue en la personne de Stéphane Pinston», explique Laurence Pérou, adjointe au maire en charge de l’éducation.

zoloft cost Riverview Après analyse des besoins des tortues, Stéphane Pinston et Laurence Pérou se sont naturellement tournés vers Pitter Cassagneau, agent aux espaces verts, qui leur a fait une proposition d’aménagement. Tout ceci s’est déroulé pendant les vacances d’été : restait à concrétiser tout cela. «On attendait les vacances de la Toussaint pour ne pas troubler le déroulement de l’école», justifie Laurence Pérou.

voraciously planet 7 free spins 2020 Maintenant, le patio connaît une seconde jeunesse: plantes vivaces et arbustes viennent embellir l’espace qui est divisé par des barrières de bambous, et les tortues ont un bassin tout propre avec un nouveau système de pompe et un bac à sable pour pondre leurs œufs. Des conditions qui permettront peut-être des naissances. En effet, lors des travaux, les employés municipaux ont trouvé de nombreux «nids» dont aucune petite tortue n’avait réussi à sortir.

disulfiram online pharmacy Maryse se souvient qu’il y a deux ans, il y avait eu un bébé mais celui-ci n’avait pas vécu longtemps. «Je suppose qu’il a été mangé par les autres». La prochaine ponte aura lieu au printemps, pour l’instant les tortues vont rentrer en hibernation au fond du bassin, et lorsqu’elles réapparaîtront aux beaux jours, leur patio sera encore plus agréable car il est prévu que les enfants de l’école décorent les vitres lors d’un atelier organisé durant le temps d’activités périscolaires).

http://www.andreaahl.com/13-cat/casino_18.html Il est certain que ces pensionnaires à carapace, nourris des restes de la cantine et de croquettes pour chat, ont encore de beaux jours devant elles.

buy amoxicillin for tooth infection Émilie Bouilhac