Dons
News

L’ÉRUPTION DU VOLCAN WOLF MENACE LES IGUANES ROSES ET LES TORTUES GÉANTES DES GALÁPAGOS

Lundi dernier, le volcan Wolf est entré en éruption, entraînant un écoulement de lave en fusion et une gigantesque colonne de fumée. Malheureusement pour les espèces qui résident sur les pentes du volcan, cette catastrophe pourrait être une menace pour son écosystème.

Le 25 mai dernier, le volcan Wolf haut de 1710 mètres et situé sur l’île des Galápagos Isabela est entré en éruption. Un bateau de tourisme qui naviguait au large des îles a informé d’une explosion volcanique, qui ne s’était pas produite depuis 1982.

Une coulée de lave et une colonne de fumée de plus de 10 km d’altitude ont heureusement épargné les 2 200 habitants de l’île Isabela, qui se situaient pour la plupart à environ 130 kilomètres, à Puerto Villamil. Les jets de lave pourraient continuer ainsi pendant des jours voire des semaines. « Nous n’avons plus eu d’explosions comme celle d’hier, ce qui laisse supposer une diminution de l’activité », a précisé mardi Alexandra Alvarado, de l’Institut géophysique d’Équateur.

Environ 500 iguanes roses (Conolophus marthae), qui constituent une population unique au monde selon la direction du parc national, ainsi que des tortues géantes vivent sur les pentes du volcan Wolf, ce qui inquiète pour leur survie. Cette espèce d’iguanes a été découverte en 1986 par les gardes du parc national. La lave en fusion et les retombées de cendres pourraient fortement altérer l’écosystème de l’île.

La coulée de lave irait en direction du sud, laissant le temps de fuir aux iguanes et aux tortues géantes, sur la face opposée du volcan. « De nouveaux survols seront certainement réalisés » au-dessus du site pour vérifier si les animaux sont à l’abri, selon une source du parc national.

Crédit photo : Rimini

Source : AFP