Dons
News

Les voleurs de 98 oeufs de tortues convoqués en justice

https://iamthefittest.com/38661-fda-approves-ivermectin-97383/ Deux individus qui volaient des oeufs de tortues route des Plages à Rémire-Montjoly ont été interpellés, à la mi-juin par les gendarmes. Ils encourent six mois de prison et 9 000 euros d’amende.

http://www.theindiaclub.in/15-cat/casino_11.html
Ce sont les fonctionnaires du service mixte de la Police de l’environnement (SMPE) qui ont découvert le pot aux roses. Lundi, en début de matinée, lors d’une ronde sur la plage de Rémire-Montjoly, les gardiens de l’environnement ont découvert un sac posé en bordure de chemin contenant 98 oeufs de tortues. Deux individus qui se trouvent à proximité, voyant les policiers « verts » tournoyer autour de leur butin, se sont approchés des fonctionnaires pour indiquer qu’ils étaient les propriétaires du sac.
Arrivés sur les lieux, les gendarmes ont conduit les deux individus à la brigade pour être entendus. L’un deux a reconnu être l’auteur de l’enlèvement des oeufs dans le nid. Il assure ne pas être à sa première prise. Ces oeufs étaient destinés à sa consommation personnelle ainsi qu’à la vente. Le second individu déclare avoir déjà prélevé des oeufs de tortues pour les vendre. Ils ont été placés en garde à vue. « Afin d’assurer la tranquillité des promeneurs et éviter les agressions, les militaires de la compagnie de Matoury effectuent de nombreuses patrouilles nocturnes et diurnes à pied sur le littoral. Ils participent en même temps, comme les fonctionnaires du SMPE, à la protection de l’environnement et la lutte contre ces vols » , indique Olivier Lefebvre, patron de la compagnie de gendarmerie de Matoury.
Pour avoir prélevé des oeufs de tortues, les voleurs encourent six mois d’emprisonnement et 9 000 euros d’amende. Les tortues sont des espèces animales protégées et la destruction ou l’enlèvement des oeufs de leur nid, que ce soit pour la consommation personnelle ou la vente, est puni par la loi.