Dons
News

Malendure prend soin de ses tortues

Malendure prend soin de ses tortues
  • C. Raymond Létan (Stagiaire) et L. Gaydu

La commune de Bouillante et l’association “Évasion Tropicale” ont mis en place un dispositif de protection de la ponte des tortues marines sur la plage de Malendure. Il y a deux jours une tortue imbriquée a déposé ses œufs sur la plage.

Un beau spectacle qui ne doit pas faire oublier que la main de l’homme ne doit pas intervenir, ni son action influencer le cours de la nature.

© R. RINALDI - ASSOCIATION EVASION TROPICALE
© R. RINALDI – ASSOCIATION EVASION TROPICALE

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la plage de Malendure à Bouillante a connu une ponte de tortues imbriquées. Les autorités aidées de l’association “Evasion Tropicale”, ont sécurisé les lieux avec des barrières. L’objectif, sur cette plage très fréquentée : éviter les interactions de l’humain .

CAROLINE RINALDI DE L ASSOCIATION EVAION TROPICALE

Pour permettre aux tortues de  continuer à enfouir leur oeufs sur nos plages, et particulièrement celles de la Côte sous le Vent, il est nécessaire de respecter des consignes strictes. Et en premier lieu, il faut éviter de déranger les tortues venues pondre.
Dans le cas où l’on se trouve sur une plage où une tortue vient pondre : proscrire toute source lumineuse car il est très important de ne pas la déranger. Le mieux étant de faire le moins de mouvement possible et de partir discrètement de la plage pour ne pas empêcher la montée d’autres tortues.

Si vous êtes présent au moment de la naissance des petites tortues, sachez que vous pouvez compromettre leur capacité à retrouver le chemin de la mer si vous intervenez.  Ne les prenez pas dans vos mains car le frottement du sable sur leur ventre est nécessaire à leur survie. Placez vous derrière elles sans source de lumière pour ne pas les désorienter.
Vous pouvez vous placer comme un éventail afin d’empêcher les oiseaux de s’emparer d’elles mais attention à ne pas les effrayer.
Pour aller plus loin, consultez le site d’information du Réseau de protection des tortues marines en cliquant ici 

0 Comments

Laisser un commentaire