Dons
News

Protégeons les protecteurs de tortues

Protégeons les protecteurs de tortues

europa casino free spins no deposit light L’association Kwata et les forces de l’ordre ont signé une convention pour renforcer la sécurité lors des sorties organisées de nuit, à Cayenne et Rémire-Montjoly.

http://alquimiainteriorbrasil.com.br/29-cat/casino_15.html
« Eux protègent les tortues, et nous, nous protégeons ceux qui protégent les tortues. » Quand il s’agit de protection, le préfet Martin Jaeger se plaît à trouver les bons mots. Mardi, sur la plage de Zéphir, en face du Grand hôtel Montabo, il a signé une convention avec l’association Kwata qui se mobilise pour la conservation des tortues marines. Cette convention vise à renforcer la sécurité des membres de l’association qui sont amenés à travailler de nuit pour les opérations de comptage, de marquage et pour les animations ouvertes au public. Elle engage le commandement de la gendarmerie de Guyane et la direction départementale de la sécurité publique.
Avec cette convention, l’association est tenue de communiquer le calendrier de ses sorties à la police et aux gendarmes. « Nous décelons les risques avant les opérations de terrain et les dépôts de plainte sont facilités en cas d’agression d’un des membres » , précise un officier de la gendarmerie. Les sorties sont encadrées, en fonction « des priorités opérationnelles du moment » . Selon ce que stipule la convention, la police et la gendarmerie nationales restent maîtresses de l’engagement de leurs unités.
DES AGRESSIONS L’ANNÉE DERNIÈRE
Ces mesures de sécurité sont nécessaires étant donné les nombreuses agressions, parfois à main armée, dont ont été victimes les membres de l’association au cours de la saison 2015.
« Dès le mois de juillet, on a dû cesser l’accueil du public le soir et les activités de marquage ont été suspendues en août car les membres n’étaient pas en sécurité » , se souvient Benoît de Thoisy, directeur de Kwata. Pour pouvoir s’offrir une garde encore plus rapprochée, le préfet a suggéré à l’association de rendre les animations publiques payantes. « Mais nous ne sommes pas des prestataires touristiques » , a rétorqué Benoît de Thoisy. Tout au long de la saison de ponte, d’avril à août, l’association Kwata propose des sorties gratuites pour apprendre à observer de façon respectueuse les tortues marines.
REPÈRES
Quatre sorties par semaine
L’association Kwata propose des sorties ouvertes au grand public les vendredis et samedis soirs à partir de 20 heures sur la plage des Salines, à Rémire-Montjoly (rendez-vous à Caristan). Et les mardis et mercredis à 20 heures sur la plage du Grand hôtel Montabo, à Cayenne.
Contact : asso@kwata.net, tél. 0594 25 43 31.
Pour une observation respectueuse
Quelques conseils pour ne pas déranger les tortues pendant la ponte :
– Se placer hors du champ de vision de l’animal, ne pas le toucher.
– Rester à plusieurs mètres d’une tortue en train de pondre.
– Éviter tout éclairage violent, préférer la lumière de la lune ou les lampes à lumière rouge.
– Ne pas utiliser le flash pour les photographies.