Dons
News

Une cinquantaine de bébés tortues gagnent la mer

Une cinquantaine de bébés tortues gagnent la mer

dapsone medication Mercredi, vers 17 heures 30 à la plage de Corps de Garde à Sainte-Luce, plusieurs personnes ont assisté à l’éclosion d’une cinquantaine d’oeufs de tortues. Les bébés ont ensuite regagné la mer. Photos et vidéo.

Les consignes à adopter :

http://www.luminososunidos.es/18-cat/dating_14.html Que faire en cas de rencontre avec les tortues ?

singlebörse partnersuche kostenlos hannover Viseu En ponte

* Limiter le nombre d’observateurs à 10. Rester hors du champ de vision de la tortue.
* Se tenir à distance de l’animal.
* Ne pas éclairer les tortues marines avec une lampe ou le flash d’appareil photo.
* Ne toucher ni les œufs, ni les tortues.

http://www.monsoon-imports.com/19-cat/casino_3.html Nouveau-nés

* Ne pas les toucher : un trajet sur le sable est nécessaire à la fin de leur développement, ne pas se positionner entre les petits et la mer.
* Ne pas collecter les nouveau-nés, aucun élevage n’est autorisé.
* Les petits sont extrêmement photosensibles :
– pas d’éclairage artificiel, pas de flash.
– En cas de désorientation par les lumières parasites placez-vous entre les petits et les lumières afin de projeter une zone d’ombre sur les petits.

Faites-nous part de vos observations, appelez le réseau tortues marines.

Mogoditshane ivomec for heartworms in dogs Tortue morte ou blessée : en mer ou échouée :
Appelez immédiatement le réseau tortues marines au 06 96 234 235
Les tortues capturées accidentellement dans les cordages de casiers peuvent être sauvées même plusieurs heures après l’arrêt respiratoire de l’animal : appelez tout de suite le réseau tortues marines.

modern poker table Braconnage
* En cas de suspicion de braconnage contactez le responsable du Service Mixte dePpolice de l’Environnement (SMPE) au 06 96 32 24 71 ou le responsable ‘police de l’environnement’ de la Direction de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DEAL) au 06 96 84 84 98.
* Toutes les tortues marines, leurs œufs et leurs habitats sont intégralement protégés par un arrêté ministériel de 2005 (Les peines encourues sont de 1 an de prison et jusqu’à 22500 euros d’amende et la saisie du matériel selon le Code rural)