Dons
News

Une jeune Tortue caouanne retrouvée échouée à Arcachon !

Une jeune Tortue caouanne retrouvée échouée à Arcachon !

C’était dimanche dernier que cette tortue marine a été découverte en état de détresse par des particuliers. Après quelques tentatives infructueuses de remise à l’eau, elle a été amenée à notre Centre de Sauvegarde d’Audenge.

Cette très jeune tortue (environ 2 ou 3 ans, quand l’espèce peut en atteindre plus de 60) a été récupérée très faible et en hypothermie (moins de 13°C), son nourrissage était impossible. Les équipes du Centre l’ont donc réhydraté en sous-cutanée avec une solution à 22°C et l’ont placé dans un bain d’eau tiède pour la réchauffer. Elles ont aussi pu constater la présence de plaies anciennes et de parasites (décapodes).Les algues sur sa carapace feront l’objet d’études par des biologistes spécialisés.

Comment cette espèce océanique s’est-elle retrouvée sur nos côtes ?

Les Tortues caouannes vivent naturellement dans les eaux françaises mais les jeunes supportent mal les températures basses de l’hiver. Faute d’arriver à se nourrir, elles s’affaiblissent rapidement puis dérivent et s’échouent. Les jeunes ayant beaucoup de prédateurs, leur taux de mortalité est très élevé les premières années. La tortue accueillie au Centre ne pèse que 1,7 kg pour 31 cm de long, c’est donc un très jeune individu. Elle est trop jeune pour vivre près des côtes qui constituent un danger pour elle, elle doit encore se cacher dans les plantes au large pour échapper aux prédateurs.

Les Tortues caouannes n’atteignent l’âge adulte qu’à 17 ans et 135 kilos. Elles peuvent même en peser 400 pour les plus âgées ! Une autre particularité, elles sont dotées dans leur cerveau d’un composé métallique qui leur permet de percevoir le champ magnétique terrestre. Elles peuvent alors se diriger avec précision dans les océans du monde entier !

La raréfaction des lieux de nidification menace la caouanne

Son mode de reproduction lui vaut d’être multiplement menacée : son taux de reproduction est très faible, elle ne pond en effet que tous les deux à trois ans. Il lui faut aussi un type de plage bien spécifique (elle revient nicher sur son site de naissance) et les plages appropriées sont malheureusement de plus en plus difficiles à trouver. La grande majorité des jeunes tortues est également victime de prédation (parfois humaine) avant même d’atteindre l’eau. Même les tortues adultes peuvent être chassées par l’Homme au moment de la ponte. Tous ces facteurs cumulés conduisent à une diminution des populations mondiales, qui ont amené à classer la caouane comme une espèce vulnérable. Il est donc essentiel de mettre en place tous les moyens nécessaires pour sauver chaque individu.

Pour l’heure, cette jeune tortue a été transférée ce jeudi à l’Aquarium de La Rochelle, qui possède un Centre de Soins pour tortues marines (son CESTM), le seul en France. Elle y recevra des soins et une radiographie permettra de déceler une éventuelle infection pulmonaire. Elle sera ensuite placée auprès de ses congénères. Dès que son état le permettra, nous aurons le plaisir de relâcher une Tortue caouanne de plus dans l’océan !

https://www.lpo.fr/actualites/une-jeune-tortue-caouanne-retrouvee-echouee-a-arcachon

0 Comments

Laisser un commentaire