Dons
News

Une tortue d’eau originaire d’Amérique centrale découverte dans un conteneur à ordures

Une tortue d’eau originaire d’Amérique centrale découverte dans un conteneur à ordures

Le reptile se débattait dans un conteneur à ordures. Confié au village des tortues, l’animal venait d’Amérique Centrale.

Quel ne fut pas l’étonnement de madame Amélie M. quand elle constata qu’un sac-poubelle gisant au fond d’un conteneur à ordures, route des 4 chemins, était animé de vie.

Une tortue d’eau, fort mécontente de ce régime sec, y avait été déposée peu de temps avant. L’animal fut conduit sans retard auprès des autorités municipales qui ont confié immédiatement l’animal au village des tortues de Carnoules.

La tortue en question est une tortue rhinoclemmyde adulte, de 20 cm de long, originaire d’Amérique Centrale et surnommée « tortue peinte ».

L’enquête rapidement menée par les autorités aboutit à considérer que l’animal n’a pu se mettre par lui-même dans une telle situation.

« IL FAUT RESPONSABILISER LES DÉTENTEURS D’ANIMAUX »

Il est rappelé que le Code pénal considère l’abandon d’un animal, même une simple tortue, comme un acte de cruauté, au même titre que la maltraitance (1).

Abandonnées dans la nature, les tortues d’eau exotiques sont des espèces invasives et pourraient provoquer un déséquilibre du biotope en entrant en compétition avec les autres espèces si les conditions climatiques leur devenaient favorables.

Selon Frédéric, policier municipal, « il faut responsabiliser les potentiels acheteurs et détenteurs d’animaux domestiques qui doivent prendre conscience des contraintes imposées et être prêts en assumer les conséquences ».

Enfin il n’est pas inutile de rappeler que la vente et l’achat de tortues issues de populations naturelles du Midi de la France (par exemple les tortues Hermann) sont des délits. Voilà les détenteurs de tortue désormais bien informés.


1. L’article 521-1 établit que tout acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est susceptible de 2 ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende.

La tortue retrouvée dans un conteneur.
La tortue retrouvée dans un conteneur. La tortue retrouvée dans un conteneur.