Dons
News

Une tortue en détresse sauvée de la noyade par des plongeurs

Une tortue en détresse sauvée de la noyade par des plongeurs

Dimanche dernier des plongeurs ont secouru une tortue proche de la noyade au Brusc. Le Centre de réhabilitation de la faune sauvage d’Antibes est venu la récupérer.

Dimanche dernier, pendant que certains plongeurs assuraient la sécurité des apnéistes à la piscine municipale, d’autres ont secouru une tortue caouanne proche de la noyade.

L’ayant trouvée au Brusc, ils l’ont remontée à bord de leur bateau puis ont rapidement rejoint les Embiez avec l’idée d’obtenir de l’aide de l’Institut Paul-Ricard.

Finalement, c’est le Centre de réhabilitation de la faune sauvage d’Antibes qui est venu la récupérer, en la personne de Sidonie, la chef de mission des tortues.

Désormais entre de bonnes mains, le reptile marin est sous vitamines, anti-inflammatoires et anti-douleurs. Elle parvenait enfin à fermer ses yeux rougis.

Pour ne pas rajouter du stress à sa captivité, Sidonie l’a plongée dans l’obscurité pour qu’elle puisse se détendre et faire abstraction de son nouvel environnement.

Ils l’ont alors remonté à bord de leur bateau et ont filé à la capitainerie des Embiez.
Ils l’ont alors remonté à bord de leur bateau et ont filé à la capitainerie des Embiez. Photo DR

Elle trempe également dans un bain progressif et voit sa température corporelle remonter peu à peu. Elle pèse 36 kg et aurait entre 10 et 20 ans. Elle est la douzième tortue accueillie en convalescence dans ce centre.

Sidonie promet de donner régulièrement de ses nouvelles aux sauveteurs du club de plongée. Pour rappel, les plongeurs de la Fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM) ont remonté la tortue à leur bord car ils sont habilités à le faire.

S’il vous arrivait de croiser un animal marin en détresse, vous devez obligatoirement appeler le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage maritime (Cross) au 196 ou sur le canal 16 depuis une VHF.