Dons
News

Le village des tortues de Gonfaron prépare son déménagement à Carnoules

Le village des tortues de Gonfaron prépare son déménagement à Carnoules

Les 1 200 reptiles vont être transférés sur un site flambant neuf à une dizaine de kilomètres du village actuel. Bernard Devaux, le directeur du village, détaille ce qui va changer pour les visiteurs et les reptiles. Entretien.

Quelle est la raison principale de ce déménagement ? Le manque de place ?

Cela faisait 30 ans que nous étions à Gonfaron sur un beau site, mais c’est devenu trop petit. On ne pouvait pas s’agrandir et installer des bâtiments plus ambitieux. On a trouvé un très beau terrain à Carnoules au bord de la départementale. On va pouvoir présenter un village beaucoup plus grand. Les tortues et les visiteurs seront beaucoup mieux !

Le bébé a bien grandi en 30 ans !

On reçoit à peu près 100 000 visiteurs actuellement. C’est le troisième site le plus visité du Var et on poursuit notre travail de protection. Le village des tortues n’est pas un zoo, c’est un lieu de recueil des tortues saisies. Les tortues sont mises en reproduction et relâchées dans leur milieu naturel, même parfois jusqu’en Afrique. Le travail de conservation est le plus important.

Comment va se passer ce déménagement ? Y a-t-il risque de « mal du pays » pour les reptiles ?

Non, pas du tout. C’est strictement le même biotope. La petite forêt est la même. C’est un travail technique. On va se donner huit jours, on va fermer un jour à Gonfaron et rouvrir la semaine suivante à Carnoules avec le transfert des 1 200 tortues. Ça va être assez spectaculaire, mais elles seront très bien là-bas. On a déjà fabriqué les enclos, les bassins. On est en train de finaliser les bâtiments.

Beaucoup plus d’animations pour les visiteurs

Il y aura un grand vivarium, une grande serre de 400 mètres carrés, un musée, une salle d’exposition tournante, de grandes salles pour la conservation. De façon à ce que les gens voient beaucoup plus de choses en hiver. À Carnoules, les installations fonctionneront toute l’année de manière beaucoup plus efficace.

Deux millions d’euros sont investis dans le projet, avec quelles conséquences pour les tarifs d’entrée ?

On veut rester au prix des cinémas à peu près. Ça ne va pas évoluer beaucoup. Cela reste très peu cher pour les enfants. Les visites scolaires ne bougeront pas non plus. On espère juste recevoir plus de monde pour amortir le coût. On aura une boutique plus grande, un restaurant également donc ça devrait permettre de faire tourner l’association correctement. Je suis confiant parce que les gens aiment les tortues. Nous avons un tier d’étrangers dans nos visiteurs.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *