Dons
News

Villeneuve-lès-Maguelone : des bébés tortues marines nées sur la plage

Villeneuve-lès-Maguelone : des bébés tortues marines nées sur la plage

La photo exceptionnelle est magique : dimanche, une promeneuse montpelliéraine, Allowen Evin, de l’Institut des sciences de l’évolution qui se trouvait sur une plage de Villeneuve-lès-Maguelone, au sud de Montpellier est tombé sur des bébés tortues marines qui sortaient d’un trou où leur mère a pondu, à deux pas du rivage et du littoral méditerranéen.

Elle a immortalisé ce moment captivant : on voit trois petites tortues marines grimper difficilement sur le sable, au milieu de galets. D’autres promeneurs qui profitaient encore de l’été indien, dimanche après-midi, ont assisté à ce spectacle inédit. Ils ont eu le réflexe d’aviser CESTMed, le Centre d’étude et de sauvegarde des tortues marines de Méditerranée, installé sur l’avenue du Palais de la Mer, au Grau-du-Roi. dans le Gard, une organisation à but non lucratif.

Le maire de Villeneuve-lès-Maguelone, Noël Ségura se félicite ce mardi de la naissance de trois tortues marines, un événement naturel qui va faire le bonheur de Cybelle Planète, une association d’écologie participative pour que les citoyens puissent agir concrètement pour l’environnement -écovolontariat et congés-, dont le siège se trouve dans la commune. Ses responsables vont prendre attache avec CESTMed.

Tortues de mer soignées

« Éclosion de tortues marines cet après-midi ! Merci à toutes les personnes présentes sur cette plage qui nous ont alerté. Vous avez été géniaux », lit-on sur la page Facebook de CESTMed. Surveillés par l’homme, en l’occurence des membres du CESTMed dépêchés du Grau-du-Roi sitôt alertés par Allowen Evin, chercheuse au CNRS de Montpellier, ces bébés ont pu échapper à des prédateurs à l’affût sur les plages et ont été encadrées pour gagner la mer et partir vers une grande et, espérons le, longue aventure sous-marine.

Régulièrement, les bénévoles du CESTMed veille sur l’état de santé de tortues récupérées : récemment, c’était le 30 septembre dernier, ils ont ainsi remis à l’eau au large de Sète, la tortue baptisée Pacifique, qui avait été recueillie et soignée sur le site gardois. Et puis, CESTMed reste au chevet de la tortue Caouanne, symbole de la lutte contre la pollution en Méditerranée.

© 2018 MÉTROPOLITAIN

0 Comments

Laisser un commentaire