Dons
News

Cannabis, tortues, poussettes, pneus… Les impressionnantes saisies des douanes

Cannabis, tortues, poussettes, pneus… Les impressionnantes saisies des douanes

Hier matin, la Direction régionale des douanes a présenté son bilan pour l’année 2014. Leurs services ont la tâche de lutter contre les trafics illégaux, et ont pour cela des missions aussi diverses que de combattre la fraude financière, lutter contre la drogue et la contrebande de tabac, ou de protéger les consommateurs et l’environnement. La présentation de leur bilan était aussi l’occasion d’évoquer quelques-unes de leurs saisies les plus surprenantes parmi les marchandises reçues l’année dernière.

Ainsi, le cannabis continue d’être la drogue la plus retrouvée par les douanes : 34 kg ont été saisis en 2014, soit une valeur de 85 500 euros. Les médicaments à usage détourné ne sont pas en reste : les services des douanes ont mis la main sur 12 000 comprimés d’Artane, soit une saisie record, en augmentation de 300% par rapport à 2013. Le Rivotril et le Rohypnol n’en ont pas moins disparu. Enfin, de nouvelles drogues de synthèse ont fait leur apparition : 1 kg d’éthylone (amphétamine) a été saisi en 2014.

Concernant le tabac, 390 kg ont été retenus, dont 334 kg de cigarettes, et 20 kg de tabac à narguilé (chicha).

Côté contrefaçon, que les douanes se doivent d’intercepter, 112 440 articles ont été retenus, soit une valeur de 3,7 millions d’euros.

Parmi ces contrefaçons, on retrouvait parfois des produits étonnants tels que 8358 faux néons Philips, 6860 fausses sandales de marque Fit Flop, 3922 faux jouets Robo Fish, 1179 biscuits Lu contrefaits, 950 fausses brouettes Haemmerlin, ou encore 844 fausses chaises de marque design Kartell.

Le 4 novembre dernier, journée nationale de destruction des contrefaçons, ce sont quelque 70 000 articles qui étaient détruits.

Toujours dans le but de protéger le consommateur, il s’agit de vérifier la conformité des normes techniques de certains articles. Plus de 80 catégories d’articles n’ont pas passé positivement ce test en 2014. 84 000 articles étaient alors saisis, soit une hausse de 11% par rapport à 2013.

Parmi eux, 426 poussettes et 300 chaises hautes présentaient de graves manquements en matière de sécurité, 2000 détecteurs de fumée étaient non-conformes au décret du 27/12/2012, 9550 chaussures de sécurité ne répondaient pas au dispositif de protection conforme, 2800 réchauds à gaz, et 3834 montres au taux de nickel trop important.

En matière de protection de l’environnement, il incombe aussi aux douanes d’empêcher le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d’extinction. 3500 items protégés ont été saisis en 2014, dont 208 pièces et 1746 perles en ivoire d’éléphant, 728 plans d’orchidées, ou 600 tortues Mauremy Sinensis.

Les transferts transfontaliers de déchets, pratique interdite, sont toutefois en augmentation : 200 tonnes de batteries usagées (4 fois plus qu’en 2013), 21 tonnes de déchets de véhicules hors d’usage, ou encore près de 3000 pneus (2 fois plus qu’en 2013) ont été saisis à l’export illégal vers l’Inde et Madagascar. Ils ont dû être réintégrés dans les filières locales de recyclage.

En ce qui concerne la fraude financière, elles ont perçu en 2014 5,1 millions d’euros de droits et taxes redressés, dont 3,3 millions d’euros d’octroi de mer.

L’activité de ces services ne devrait pas aller à la baisse dans les prochaines années, le trafic à l’international ayant lui augmenté de 4% par rapport à 2013, avec un nombre total de 207 454 déclarations en douane l’année dernière.