Dons
News

ENVIRONNEMENT : Les cinq animaux les plus saisis par les douanes

Les douanes ont remis mardi matin au Museum d’Histoire Naturelle de Paris trois lions, trois léopards et un buste de crocodile empaillés.

Des trophées de safaris remis au Museum d’Histoire Naturelle de Paris. Mardi, les douanes ont donné à l’institution trois lions de Tanzanie et du Bostwana, trois léopards du Zimbabwe et de Tanzanie, et un buste de crocodile du Nil empaillés.

Chaque année, les douanes saisissent des animaux – ou des bouts d’animaux (ivoire, écailles, cornes …) – protégés par la convention de Washington sur les espèces menacées.

1. Les tortues

Les tortues constituent l’essentiel des prises de la douanes. En 2014, 1 161 spécimens ont été saisis par les douanes, surtout dans le sud de la France. Elles ont souvent été ramenées par des particuliers, à l’issue d’un voyage, pour devenir des animaux de compagnie.

2. Les oiseaux protégés

Viennent ensuite les oiseaux protégés, comme le perroquet gris du Gabon. En 2014, les douanes ont intercepté 197 oiseaux.

3. Les petits reptiles

Dans le trio de tête du trafic d’animaux qui passe par les frontières françaises se trouvent ensuite les petits reptiles, que l’on classe dans les nouveaux animaux de compagnie : caméléons, lézards, serpents … En 2014, 14 serpents ont été saisis et 9 reptiles (caméléons, lézards, varans…)

4. Les arachnides

En quatrième position, on trouve les arachnides : mygales, araignées et autres scorpions.

5. Les batriciens

Les douaniers interceptent aussi des petits batraciens, comme des dendrobates (petites grenouilles venimeuses aux couleurs vives)

En 2014, ils ont saisi 1 392 animaux vivants, mais aussi des spécimens « naturalisés » comme ceux remis au Museum et des bouts d’animaux ( en 2014, la douane a saisi 234 kilos et 470 pièces d’ivoire brut ou travaillé).

Elodie BECU »