Dons
News

La vie sexuelle des animaux : les tortues, le sexe et le thermomètre

La vie sexuelle des animaux : les tortues, le sexe et le thermomètre

Chez les tortues d’eau douce du genre Batagur, les mâles revêtent descouleurs vives en période de reproduction afin d’attirer des partenaires, qu’ils agrippent pendant l’acte avec leurs griffes.

Les femelles sont plus grosses qu’eux, pour mieux porter de nombreux oeufs volumineux. À la saison des amours, les accouplements sont très fréquents. Les femelles parcourent ensuite de longues distances, bravant parfois l’eau de mer, pour rejoindre les bancs de sable où elles pondent et enterrent plusieurs couvées par an.

Mais cinq des six espèces de Batagur sont en danger critique d’extinction, s’alarme RickHudson, président de la Turtle Survival Alliance. L’exploitation commerciale du sable rogne leur habitat, quand elles ne meurent pas dans des filets de pêche. Leurs oeufs sont volés dans les nids pour être mangés ou vendus. Des adultes sont expédiés en Chine, où ce mets esttrès prisé.

Même le thermomètre peut jouer sur le taux de survie : le sexe de nombreuses tortues dépend de la température d’incubation. Un milieu plus frais engendre souvent une majorité de mâles, et une chaleur accrue, plus de femelles. En réchauffant les sites de ponte, le changement climatique pourrait entraîner une supériorité numérique des femelles, et donc une pénurie de pères.

Par Patricia Edmonds