Dons
News

Lauris : l’étrange manège d’un passionné d’animaux

Lauris : l’étrange manège d’un passionné d’animaux

Il n’a pas pu assister à son procès pour des raisons de santé. Un homme âgé d’une quarantaine d’années était jugé, hier, devant le tribunal correctionnel d’Avignon.

Il était poursuivi pour avoir détenu et élevé, entre 2016 et 2018, 45 spécimens, dans un local situé à Lauris, et ce sans autorisation administrative.

Le quadragénaire qui a reconnu les faits possédait de nombreux reptiles et d’autres espèces considérées comme protégées et dangereuses : pythons, boas, mygales, tortues et même un caïman.

Problème : le quadragénaire n’avait effectué aucune démarche auprès de la préfecture pour se mettre en règle. Il avait même falsifié un certificat de capacité qui permet de détenir des animaux, normalement délivré par la Direction départementale de la protection des populations (DDP).

Le prévenu qui gérait également un magasin consacré aux matériaux de reptiles avait indiqué au cours de l’enquête avoir vendu plus d’une dizaine d’animaux pour un bénéfice de 2 500 euros.

Le procureur a requis à son encontre une peine de six mois de prison avec sursis et 3 000 euros au titre de préjudice moral.
Copyright 2016 @ Le Dauphiné Libéré – ISSN 1760-6314