Dons
News

Opération contre le braconnage de tortues à Mayotte : bilan positif pour le Sea Shepherd

Opération contre le braconnage de tortues à Mayotte : bilan positif pour le Sea Shepherd

Le massacre de tortues constaté sur une plage mahoraise en juin a indigné l’ONG Sea Shepherd que les responsables ont décidé de lancer l’ »opération Nyamba ». Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France, a indiqué que c’est leur première opération à Mayotte, l’organisation n’ayant pas d’antenne locale dans le département.


En 40 jours, l’ONG se réjouit des 72 patrouilles effectuées sur les plages mahoraises, notamment entre Petite et Grande Terre. Répartie en plusieurs groupes, l’équipe a, jusqu’ici, pu sécuriser environ 200 montées de tortues, détaille Le Journal de Mayotte. Toutes les nuits, les groupes ont surveillé « les pontes, moment où les tortues sont les plus vulnérables« .


Malgré l’attaque qui a visé les patrouilleurs de l’ONG, le 7 juillet dernier, les opérations se déroulent dans le calme, et ce durant encore plusieurs semaines. Toutefois, l’organisation rencontre également d’autres soucis. Il y a « Un manque criant de motivation pour les uns et un manque de moyens de protection pour les autres, qui ont pour résultat de laisser les tortues censées être protégées livrées à elles-mêmes et aux machettes de leurs bourreau ».


Dans cette lutte contre le braconnage de tortues, le Sea Shepherd veut sensibiliser les élus mahorais.