Une rarissime tortue albinos observée en Australie

Une petite tortue albinos qui venait de sortir de son œuf a été observée se frayant un chemin jusqu'à la mer. Mais sa maladie génétique pourrait fortement réduire ses chances de survie.

CHLOÉ GURDJIAN Publié le 12/03/2021 à 11h40 - Mis à jour le 12/03/2021



C'est à un spectacle rare qu'ont assisté certains résidents de l'île Lady Elliot, en Australie. Cette île, qui se situe dans le parc marin de la Grande Barrière de Corail, fait partie des lieux de vie privilégiés de la tortue Caouanne et de la tortue verte. Et c'est justement à la naissance d'un petit très particulier de cette espèce de tortue aquatique que les passants ont pu assister. Ils ont vu une petite tortue albinos sortir de son nid, et se diriger sans encombres vers la mer, évitant au passage les prédateurs comme les crabes et les oiseaux.

Jim Buck, le responsable de la gestion des écosystèmes de l'île, a raconté sa surprise dans la presse. "Ce n'est pas quelque chose que nous voyons régulièrement sur la plage. Les albinos représentent probablement un œuf sur 100 000 - peut-être même un peu plus - des œufs pondus, ils sont donc assez rares. Je crois qu'il y en a eu un ou deux observés ici à Lady Elliot dans le passé, mais ce n'est pas quelque chose que nous voyons régulièrement."


De par son albinisme, la petite tortue présente des yeux rouges caractéristiques et une peau blanche. Cela est dû à un déficit de mélanine, un pigment qui protège normalement la peau des rayons du soleil. Parmi les conséquences possibles, le cancer de la peau, la surdité et une déficience visuelle. Sans oublier les difficultés à se camoufler.

"La quantité de mélanine dans le système dicte la couleur de l'animal et dans ce cas particulier, l'animal était de couleur blanche ou rose, indiquant que la mélanine était absente ou très, très faible", a confirmé Jim Buck.

Si elle a déjà accompli une mission difficile en atteignant la mer, la petite tortue n'est pas pour autant tirée d'affaire. Selon les chercheurs, seulement une tortue marine qui vient de naître sur 1 000 atteint l'âge adulte. Et les statistiques sont bien moins optimistes pour les individus albinos.

"Ces petits gars ont du mal à sortir du nid et s'ils le font, ils ne sont pas bien adaptés à l'environnement, a expliqué Jim Buck. Nous pouvons voir l'animal assez facilement, donc je suis sûr que les prédateurs auraient le même avantage. Nous nous attendrions normalement à ce qu'environ un nouveau-né sur 1 000 revienne à l'âge adulte mais dans ce cas, ses chances seraient très, très minces."




4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le Cap-Vert est l’un des sites de pontes les plus importants au monde pour les tortues caouannes, l’un des symboles du pays. La tortue caouanne n’est peut-être pas ninja mais elle est quand même balèz