Vols

Disparitions

Avant de penser à une vol, vérifiez tous les recoins de votre jardin, car se sont des expertes en camouflage.

Contactez l’association dont vous dépendez (ou l’administrateur ici :  contact@cepec-tortues.fr ), avec un minimum de renseignements (photos, numéro transpondeurs, caractéristiques).
Ce procédé efficace, à permis de faire tomber certains trafiquants

Autrement il faut :
– déposer une plainte auprès de la gendarmerie de votre commune,
– rassembler tout les documents, factures, photos, relatifs à vos spécimens,
– contacter l’association la plus proche du lieu du vol ou l’administrateur de ce site.

Sans ces éléments, il sera impossible de la part des services ayant récupérés les tortues, de vous les restituer !!Les animaux seront rendus à leurs propriétaires qu’une fois la confirmation de d’appartenance reconnu…

Cas particulier pour les personnes ne possédants pas d’Autorisation d’Elevage d’Agrément (AEA) ou de Certficat de Capacité, la restitution des spécimens après avoir obtenu toutes les garanties et confirmations, s’effectueront dans la majorité des cas, après avoir obtenu l’autorisation de détention (AEA ou CdC) dont dépendent le nombre et la nature des spécimens..

Une action conjointe avec la majorité des associations (Tortues, Reptiles, Amphibiens, Ophidiens) permet d’enrayer les trafics et vols qui règnent autour des animaux.

Dans de nombreux cas, les personnes ne possèdent par d’autorisation d’élevage d’agrément (AEA ou CDC), les spécimens ne sont pas à priori identifiés, (absence de micro-transpondeurs) et, trop souvent les photos des tortues qui nous sont envoyées sont inexploitables.Sachez que pour retrouver, récupérer vos spécimens, il faut à minima pouvoir les reconnaitre.

Voici quelques précisions afin de garantir une « traçabilité » de vos spécimens.
1.      L’idéal est la mise en place d’un transpondeur (pour les spécimens de plus de 5 cm) par un vétérinaire, cela vous est indispensable pour votre demande d’AEA. Le numéro unique du micro-transpondeur reste déterminant pour l’identification du spécimen et retrouver son propriétaire.
2.      Avoir des photos nettes des dossières et plastrons de tous vos spécimens.

Avec les appareils photos numériques, il est maintenant facile d’effectuer ces photos.

Pour cela, vous pouvez utiliser la trame quadrillée qui permet de donner un repère de taille pour chacune des tortues.
Quadrillage-A4-photos-tortues-CEPEC
Quadrillage-A3-photos-tortues-CEPEC

ou alors effectuer vos photos avec une règle graduée un objet qui permette d’évaluer la taille des spécimens.

Afin de pouvoir restituer les tortues à leurs propriétaires, il faut impérativement avoir des informations claires et précises.


La FFEPT gère un fichier central des tortues volées ou disparues (à ce jour, uniquement pour les tortues identifiées par transpondeur).
Voir : 
http://www.ffept.org/fichier-central-vol/